Plusieurs dizaines d’acheteurs – aussi bien des personnes physiques que des personnes morales – ont déjà accordé leur confiance à CFK Finance. Désir de changer d’activité, stratégie de développement mûrement élaborée, opportunité commerciale… les motivations de ces acquéreurs sont très diverses.

De même, les sociétés ciblées dans le cadre de ces missions acheteurs sont de natures extrêmement variées et appartiennent à tous les secteurs d’activité. A chaque fois, les consultants de CFK se s’adaptent exactement aux demandes de leurs clients acheteurs. « Notre principal atout pour trouver rapidement une entreprise à reprendre est notre tissu relationnel, révèle Eric Pincemin, associé du cabinet CFK.

Chaque semaine, nos quinze chargés d’affaires sillonnent la France entière et rencontrent 45 chefs d’entreprise en moyenne. Tous ces contacts valent de l’or et sont consignés dans notre base de données. C’est ainsi qu’il y a quelques mois, j’ai rapproché un acheteur et une société rencontrée quatre ans auparavant ! » Chez CFK, le processus de mise en contact acheteur-vendeur suit une méthodologie extrêmement précise.

Une fois identifiée, la société cible est approchée par un consultant. Si les deux parties sont intéressées, elles signent des accords de confidentialité. Ce n’est qu’à ce stade que leurs noms respectifs leur sont révélés. Si le processus continue, un analyste de CFK se rend chez le vendeur pour vérifier la santé financière de sa société. S’il le souhaite, l’acheteur peut également venir visiter cette entreprise, un soir ou un dimanche. Après plusieurs rencontres, une dernière réunion avec les avocats, les experts-comptables et les banquiers des deux parties permet généralement de conclure le rapprochement.

Le tout prend entre six et dix huit mois.

CFK Finance © Copyright 2014. Réalisation Easy High T